Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de vert-le-grand-nature-environnement-officiel
  • : Nos pôles d’intérêts sont d'ordre environementaux, décharges, usine d'incinération, gaz de schiste principalement car nous sommes directement concernés, et d'une manière générale tout ce qui touche à la nature et au bien vivre.
  • Contact

Recherche

7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 08:58

La biodiversité, c'est quoi ?

Si on " décortique " ce mot c'est la diversité du vivant et plus précisément de la faune et de la flore.

 

Pourquoi faire donc un inventaire de la biodiversité à Vert-le-Grand ?

Cela n'a jamais été fait. Tout simplement pour connaitre et préserver la réalité de ce qui nous entoure surtout dans tous les espaces naturels publics de notre village, car si l'on n'y prend pas garde, toute la vie sauvage disparaitra petit à petit, car l'urbanisation la détruit chaque année un peu plus. Cette biodiversité était là avant nous, et nous devons la transmettre aux générations futures de Vert-le-Grand qui a toujours été un village rural.

 

Où faire cet inventaire ?

Dans tous les espaces publics et privés, les champs, les bois, les prairies, les parcs, les chemins, les buttes, la mare du guichet, le rû de misery, les jardins, les potagers ... où vivent des centaines d'espèces animales et végétales.

 

Est-ce urgent ?

Bien sûr et voici un exemple : la grande tempête de décembre 1999 a fait tomber de nombreux arbres à la mare du Guichet qui était devenu au fil des ans un espace naturel sauvage. Depuis, 60 % des arbres ont disparu et l'espace a été  aménagé et ressemble beaucoup plus au parc d'une ville qu'à celui d'un village. De nombreuses espèces sauvages ont disparu. Ecureuils, Martin-pêcheurs, canards " col-vert ", libellules, sans compter fleurs sauvages, arbustes fruitiers etc ... Les poules d'eau semblent revenir cette année mais sont très craintives car les alentours de la mare, de plus en plus fréquentés, ne sont plus sauvages du tout.

Cette biodiversité fait partie de notre patrimoine et il est urgent d'en prendre conscience pour la protéger. C'est le rôle de notre association environnementale de le proposer.

 

Du respect pour la Faune et la Flore ?

Bien sur, car certains êtres humains n'ont aucune conscience de la valeur de la vie sauvage qui était là bien avant eux. Chaque semaine, toujours dans la mare du Guichet, on voit des enfants et des adultes lancer des cailloux ou des branches d'arbres sur les poissons ou les poules d'eau. On se demande pourquoi. Est-ce par désoeuvrement, par bétise, par manque d'éducation, par absence de sensibilisation au respect de la vie sauvage ?

 

La biodiversité animale c'est quoi ?

- ce sont les oiseaux extrêmement nombreux à Vert-le Grand : moineaux, merles, étourneaux, pic-verts, pic-épèches, grives musiciennes, sitelles, rouge-gorges, pigeons, pies, tourterelles, mésanges, coucous, canards, poules d'eau, hérons, chouettes, hulottes, hirondelles, martinets, pinsons, fauvettes, martin-pêcheurs  ...

- ce sont les mammifères : hérissons, loirs, lapins,  lièvres, taupes, écureuils, chauve-souris ... 

- ce sont les insectes : fourmis, carabes, abeilles, papillons, bourdons, mille-pattes, coccinelles  ...

- ce sont les poissons : carpes, gardons ...

- ce sont les amphibiens et batraciens : tortues, grenouilles, crapauds, salamandres, tritons ...

- ce sont les gastéropodes : escargots ...

etc ...

 

La biodiversité végétale, c'est quoi ?

- les arbres : aulnes, frenes, maronniers, acacias, ormes, chênes, merisiers, noyers, arbres de judée, saules, tilleuls  ...

- les arbres et arbustes fruitiers : cerisiers, pommiers, pruniers, poiriers, mirabelliers, framboisiers ... 

- les arbustes : noisetiers, sureaux, lauriers, buis, sorbiers, fusains, lilas ...

- les haies : églantiers, muriers ...

- les fleurs sauvages : coquelicot, gentiane, chardon, jonquille, marguerite, digitale, aubépine, myosotis, houx  .. 

- les fleurs cultivées : rosiers, soucis, oeillets, cosmos, hortensias, renoncules, anémones, iris, clématites  ... 

- les mauvaises herbes : pissenlit, liseron, folle avoine, euphorbe, ortie, souci, bourrache ...

- les champignons : bolets, cèpes, rosé des prés lactaires, langue de boeuf, coulemelle  ...

 

Pourquoi protéger cette biodiversité ?

Parce que nous cotoyons tous les jours ces " êtres vivants " . C'est notre nature " ordinaire " qui fait le charme de notre cadre de vie et de notre environnement rural au coeur du plateau de Vert-le-Grand. Si nous n'y prenons pas garde ils disparaitront.

 

Cett biodiversité sert-elle à quelque chose ?

Bien sûr, chaque être vivant s'inscrit dans un ensemble où animaux utiles  traquent les animaux nuisibles, dans un contexte de " chaîne alimentaire ". Il y a de nombreuses interactions entre les espèces animales et végétales  et si l'on détruit certaines espèces, d'autres disparaissent ou pullulent  tout simplement. Les oiseaux insectivores qui se nourissent de mouches ou les crapauds qui mangent les larves de moustiques en sont de bons exemples.

 

Comment et quand faire cet inventaire ?

Vert-le-Grand Nature Environnement se propose de commencer à réaliser cet inventaire dès 2011. Les modalités pratiques seront communiquées dans le prochains mois mais vous pouvez vous y associer dès maintenant.  

 

En quoi consistera cet inventaire ?

Ce seront des observations sur le terrain, par les grandvertois eux-même, dans les espaces publics et privés.

Ce seront des textes et des photographies publiées sur le blog de Vert-le-Grand Nature Environnement et sur d'autres supports papiers ou informatiques.

 

Comment favoriser cette biodiversité :

En plantant des arbres, des arbustes, des haies, en créant des mares. Il faut préserver et créer des habitats car les bêtes et les plantes ne peuvent vivre qu'au sein d'un milieu qui leur conviennent. Plus la végétation est variée, plus la faune sera riche.

 

Comment pourrait-on sensibiliser les grandvertois à cette biodiversité ?

Par des expositions, publications et conférences sur la biodiversité à Vert-le-Grand, au fil des ans.

Par des promenades dans le village commentées par des spécialistes de la biodiversité.

Par des panneaux installés à divers endroits du village pour expliquer en quoi consiste cette biodiversité.

Par des interventions auprès des enfants des écoles, car c'est dès le plus jeune âge qu'il faut respecter cette biodiversité.

Par des dossiers envoyés aux organismes qui oeuvrent pour la préservation de la diversité ( Natureparif ... )

Par des actions ou des événements organisés avec la population grandvertoise de toutes générations pour mieux connaitre, inventorier, préserver et promouvoir cette biodiversité.

Par la participation à des événements organisés à l'échelon national, en toutes saisons.

 

Vous pouvez laisser un commentaire à cet article et prendre contact avec le groupe biodiversité de VLGNE :

 

Bernard Dumas : 48 rue de la Poste 91810 Vert-le-Grand           tél : 01 64 56 00 75       bernette.dumas@wanadoo.fr

Jean-Yves Poutiers : 39 rue des Noues 91810 Vert-le-Grand    tél :01 64 56 05 81        jy.poutiers@free.fr

Vert-le Grand Nature Environnement :    Boite Postale 8    91810 VERT LE GRAND

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 21:45

Quel bonheur, depuis trois semaines une poule d'eau a pu nicher sur les bords de la Mare du Guichet et cinq petits sont nés.

 

Les riverains se désespéraient de ne plus retrouver au printemps les oiseaux aquatiques qui avaient depuis tant d'années investi ce lieu autrefois sauvage. Trois familles de poules d'eau, et deux couples de canards " col vert " vivaient il y a encore 3 ans avec leurs petits. Depuis 2 ans, plus rien.

 

Saluons le retour de cette poule d'eau en espérant que la végétation permettra aux canards de revenir aussi. C'est un réel plaisir pour les enfants et les adultes de voir que la nature reprend ses droits.

 

Chaque soir un héron prend possession des lieux, attiré par les nombreux poissons nés cette année. Après s'être gâvé, il reprend son vol et dipsarait jusqu'au lendemain.

 

Les crapauds, fort nombreux animent cette mare par un concert jour et nuit.

 

Soyons vigilants pour empêcher certaines personnes qui viennent leur jeter des pierres ou des branches pour les effrayer,  comme on l'a vu ces derniers jours !

 

Une véritable éducation au respect de la faune et de la flore est à développer sur notre commune pour éviter que ce comportement irresponsable se reproduise.

 

Vert-le-Grand Nature Environnement pourrait installer des panneaux pour faire prendre conscience, à ceux qui viennent passer quelques instants auprès de la Mare, de la chance que nous avons d'habiter dans un village  et qu'il faut protéger cette vie sauvage qui ne demande qu'à se perpétuer et à nous émerveiller !

 

Il faudrait faire cela avec le Conseil Général de l'Essonne qui a un service de préservation des espaces naturels sensibles ... et c'est bien le cas de cette mare du guichet. 

 

Que ceux qui voudraient nous aider à réaliser ce projet prennent contact avec nous ! 

Partager cet article
Repost0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 18:08

Vert le grand nature

 

Tortue Cistude une espéce protégée

 

Il y a quelques années, mon voisin qui travaillait au domaine de la Saussay, m'avait rapporté une tortue aquatique qu'il avait trouvée dans un des canaux qui irriguent le domaine.

Voyant quelque chose remuer dans la vase, il avait ramené cette tortue couverte de boue. Je l'avais alors brossée sous un courant d'eau claire et des taches jaunes sur la carapace un peu molle était apparues. Je l'ai laissé alors dans un enclos sur la pelouse pendant 24 heures, le temps de déterminer son espèce.

A l'aide d'un excellent ouvrage de M. Léon Bertin, en page 8 du tome 2, j'ai pu constater que la tortue était une cistude, ou tortue bourbeuse, ou encore Emys orbicularis.

Cette tortue est très carnassière (alevins, grenouilles, vers, mollusques, et même, rongeurs et jeunes oiseaux).

Carte géographique de l'emplacement des tortues CistudeC'est une espèce protégée en voie de disparition. Elle se trouve au sud de la Loire, ce qui rend

sa présence dans notre commune, exceptionnelle. (voir la carte)

S'il y en avait une, il doit y en avoir d'autres. Et comme rien n'a changé au domaine de la Saussay depuis de nombreuses années, elles doivent y être encore.

Vert-le-Grand Nature Environnement a déclenché récemment une action pour faire une inventaire de la faune et de la flore de la commune. 

La présence de cette tortue devra être signalée à Natura 2000.

 

Bernard Dumas

  http://www.cistude-aquitaine.net/accueil/accueil.htm

Partager cet article
Repost0